LES COUPS SPORT 2

Étiquettes

,

 » LES COUPS DU SPORT 2  » écrit par Laurent LUYAT et Guillaume BOTTON nous livrent 50 grands moments (connus ou inconnus) du sport

Ce livre est très bien pensé car il est traité par thématique avec par exemple : COUPS DE FOLIE, COUPS DE GÉNIE…
Chaque fait est raconté de manière detaillée par Guillaume Botton en partant du contexte dans lequel cela s’est passé puis le fait en lui- même. Laurent LUYAT nous offre un décryptage de cette histoire mais aussi ce que cela a changé par la suite et parfois même un autre fait qui est aussi marquant du sport.
Il y a enfin une interview de témoins qui donne leur avis en tant qu’expert soit parce qu’ils ont été acteurs de ce grand moment de sport comme Emmannuel Petit lors de la finale France-Brésil 98 au Stade de France ou Luc Alphand pour le ski. Il y a des consultants de différents sports qui s’expriment pour apporter un éclairage different car certains pratiquaient ce sport.
Ces histoire sont marquantes car on les connaît plus ou moins dans le détail et elles ont marqués tout le monde.
On y apprend par exemple que Johnny Weissmuller, l’incarnation de Tarzan au cinéma à d’abord été un grand champion de natation.
Je trouve que le sport c’est vraiment formidable car il est vraiment un révélateur d’émotion pour ceux qui le pratique mais aussi pour ceux qui le regardent. Lors d’une victoire, on est remplis de joie nous aussi qui regardons ces événements mais sommes aussi tristes en cas de défaite. Je trouve que le sport à ce côté fédérateur.

LE DROIT ET L’ÉTHIQUE SUR INTERNET

Étiquettes

, ,

 

Je voudrais traiter deux sujets qui me semblent importants mais qui ne sont pas forcément pris en compte par les internautes ni même surveillé par les webmasters et les hébergeurs des sites internet.
<br DROIT A L’IMAGE ET L’USURPATION D’IDENTITÉ
Par exemple, si on veut utiliser une photo pour la mettre sur son propre site internet , il faut obligatoirement obtenir l’accord écrit de la personne qui en est propriétaire (j’ai d’ailleurs un exemple en tête d’une personne qui s’est servie sur une page Facebook mais aussi sur le site de Getyimages.) pour le mettre sur un site internet dédiée à une personnalité.Pourquoi personne ne peut demander aux personnes si elles ont le droit de faire cela ?
Encore que Facebook veille un minimum et permet aux internautes de faire des signalements.
Je pourrais parler du même problème sur Twitter qui devrait veiller à cela mais ce n’est pas leur priorité. Twitter est d’ailleurs la plateforme idéale pour véhiculer tout et n’importe quoi sur n’importe qui au nom de la liberté d’expression.
Twitter se dégage de toute responsabilité concernant ce qui se passe sur ce réseau social de microblogging.
D’ailleurs pourquoi Twitter applique les lois de son pays d’origine, les USA ?

L’usurpation d’identité est aussi monnaie courante notamment pour les personnes publiques qui sont victimes d’internautes qui créent des comptes officiels (ou non officiels) et c’est à la victime d’apporter la preuve que l’on a usurpé son identité.
Pourquoi Twitter ne se contente que de désactiver les comptes et non de les supprimer.

L’ÉTHIQUE ET DE LA DÉONTOLOGIE

Utilisatrice de réseaux sociaux, je me rends compte que certains professionnels ne font preuve d’aucune éthique ni même de respect de la déontologie de leur profession.

J’ai comme exemple d’illustration le cas d’un journaliste sportif spécialiste de foot et de tennis qui utilise twitter pour critiquer les joueurs, les arbitres etc et se sert aussi de son compte pour critiquer ouvertement et méchamment une personne qui travaille à la télévision et un de ses collègues.
Est-ce une faute professionnelle ou une erreur de la part de ce journaliste ? Ce n’est ni le premier ni le dernier qui a un comportement pareil car les professionnels de l’internet ne sont pas forcément en reste.
Pourquoi d’ailleurs ne met-on jamais les journalistes en garde alors que l’on dit aux particuliers de faire attention aux traces qu’ils laissent sur le web, aux photos, aux publications, à leurs données personnelles… A mon humble avis je dirais que ceux qui font le plus de bêtises sur la toile, ce sont les adultes et non les enfants.
Il faudrait aussi que internet fasse l’objet d’une législation internationale et cela pourra résoudre certains dysfonctionnements.

RÉFLEXION SUR L’UTILISATION D’INTERNET

Étiquettes

,

J’ai décidé de consacrer mon premier article à l’utilisation des médias sociaux et plus largement d’internet et de ses dérives.

Internet est un outil formidable et offre une porte ouverte sur le monde entier.
C’est surtout un endroit où tout est permis ! ( enfin en pratique ! )

J’utilise beaucoup Facebook et je ne comprends pas pourquoi par exemple en cas de contenu illicite, ce sont les utilisateurs eux-même qui signalent.
Facebook change d’ailleurs très souvent ses CGU.

Twitter est selon moi encore plus dangereux du fait qu’un tweet contient 140 signes en comparaison des 5000 caractères de Facebook. Les twittos retweetent ou citent des tweets parfois sans donner l’impression d’en avoir lu le contenu.

Je m’interroge aussi à propos des journalistes ou autres professionnels des médias utilisant ces nouveaux modes de communication ( smartphone, tablette ou ordinateur portable…) dans le cadre de leur travail avec un compte professionnel.
Lorsque l’on est chez soi devant sa télévision à « critiquer » les personnes que l’on regarde, est-ce considéré comme du temps de travail ?
Lorsque l’on doit se servir de Twitter et Facebook (ou autres) dans un cadre professionnel, il est recommandé de se créer un compte professionnel et un compte pour son usage personnel.

Le point le plus important, et qui selon moi est essentiel, est tout ce qui concerne l’e-réputation d’un individu ou d’une entreprise.
Pourquoi la législation concernant internet est si difficile à appliquer et surtout aussi peu respectée ?
A titre d’exemple, le droit concernant la propriété intellectuelle des photographies qui est méconnu de beaucoup d’internautes ou bien la création de faux comptes (usurpation d’identité.)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 890 autres abonnés